Auteure : Martine St-Onge, directrice de l'AFÉSEO

Quel est le plan de la petite enfance francophone pour les cinq prochaines années?

911PEF Pi300

En mai dernier, le gouvernement fédéral dévoilait les initiatives ou programmes qui seraient financés dans le cadre de la Feuille de route des langues officielles. Une des initiatives annoncées concernait la création d’un réseau de professionnels en petite enfance. À ce jour, nous ne savons pas comment sera déployée cette initiative mais nous souhaitions bien nous préparer pour informer les bailleurs de fonds des priorités identifiées par et pour le secteur de la petite enfance et ce, pour les 5 prochaines années. 

Pour développer ce plan stratégique, nous nous sommes appuyés sur les priorités identifiées en mai dernier, dans le cadre de la rencontre « 911PEF ». Pour la suite du processus, nous souhaitions continuer le travail avec le secteur, en offrant l’occasion aux fournisseurs de services à l’enfance en français de participer à cette validation des objectifs proposés pour les 5 prochaines années. 

C’est dans cet ordre d’idée que mercredi dernier, le 31 janvier, avait lieu une deuxième rencontre provinciale des fournisseurs de services à l’enfance francophone « 911PEF ». Celle-ci reprenait les travaux visant l’élaboration de ce plan stratégique par le biais de sous-groupes de travail en lien avec les quatre objectifs stratégiques découlant des priorités identifiées en mai 2023 : 

  • Un continuum de services liés au recrutement, à la rétention et la valorisation de la main-d’œuvre en petite enfance, faisant de ce secteur un incontournable choix de carrière; 
  • Un plan d’actions élaboré et coordonnée pour le secteur, positionnant les services à l’enfance comme des services essentiels dans la société ; 
  • Des services à l’enfance inclusifs, permettant à chaque enfant à besoins particuliers bénéficie de services de qualité et inclusif ; 
  • Un leadership et une qualité de services permettant de bâtir la capacité pédagogique et opérationnelle des services à l’enfance, en formant et en accompagnant ses leaders. 

Les sous-groupes de travail auront jusqu’à la fin du mois de mars pour peaufiner leur objectif stratégique respectif pour une mise en commun de ce travail au mois d’avril. Ensuite, les partenaires ayant un intérêt en petite enfance seront consultés pour avoir leur perspective; finalement, ce plan quinquennal sera présenté aux bailleurs de fonds.  

Nous vous tiendrons informés des avancées du processus d’élaboration de ce plan stratégique pour le secteur, si vous souhaitez en savoir plus sur les résultats de la rencontre 911PEF des 24 et 25 mai derniers, nous vous invitons à lire le rapport.

Retour en haut