Auteur :  Chantale Parent EPEI, coordonnatrice des centres de leadership et Ann Parker EPEI, coordinatrice de projets à l'AFÉSEO.

Un cycle d’apprentissage professionnel

Être innovateur, créatif, travailler en équipe, établir des relations de confiance solides et créer un service de qualité à travers notre pratique provinciale est l’inspiration de l’AFÉSEO depuis un bon moment.
 
En utilisant la réflexion critique avec notre équipe, nous nous sommes rendus compte que certains éléments étaient manquants dans notre collimateur pour créer le changement durable.
 
Il nous faut rendre la culture d’apprentissage visible et réinvestir nos apprentissages.
 
Pourquoi avons-nous de la difficulté à faire certains projets? Pourquoi avons-nous l’impression de toujours tourner en rond? Pourquoi avons-nous des dossiers qui fleurissent plus que d’autres? Comment pourrions-nous uniformiser et documenter nos apprentissages d’une meilleure façon? Ce long processus de questionnement a été au cœur de nos discussions durant plusieurs mois.
Par l’entremise de cette grande capacité de réflexion, nous sommes en voie de rendre visibles certains cycles d’apprentissage. Un bon processus est nécessaire pour développer une meilleure compréhension de tout le travail que nous avons à faire. Être capable d’avoir un processus de réflexion écrit et d’appui pour communiquer nos intentions, nos besoins, nos forces et « tout le tralala » est une façon claire et précise pour rendre nos apprentissages visibles et faire partie de nos pratiques.
 
Notre porte d’entrée? Inspirés par le cycle d’apprentissage professionnel découlant de Floraison 1.0, nous avons la clé du succès entre les mains!
 
Une réalisation importante se fait durant cette réflexion critique. Nous ajoutons une étape importante au cycle. La mobilisation des connaissances, l’intégration des stratégies éprouvées dans la pratique. Nous devons réinvestir les apprentissages : les résultats des sondages, les discussions, les réalisations, les documentations, les activités vécues… (voir le tableau ci-dessous)
 
C’est grâce à ce cycle que nous avons entamé nos réflexions. Le but et l’intention derrière le tout est simplement de rendre nos apprentissages visibles et à documenter le processus afin de faire un partage de nos connaissances avec nos collègues, nos partenaires et les autres services à l’enfance.
 
Simplifier et rendre visible… devenir proactifs au lieu de réactifs, les processus seront clairs et faciles à utiliser pour les nouveaux employés et les nouveaux projets. Facile! Non?
 
Un résultat est difficile à atteindre lorsqu’il manque d’action. On s’attrape à être dans le cycle de réflexion et on passe peu à l’action. Donc, comment tester nos apprentissages lorsqu’on ne met pas en action nos leçons? C’est clair. Nous sommes dans nos têtes la grande majorité du temps et nous avons peur de l’inconnu et surtout, de ne pas bien faire les choses!
 
Au cours du processus, on valide, c’est valorisant et on apprend. L’AFÉSEO nous permet de travailler avec les forces de chacun et chacune, ce qui est merveilleux. Nos têtes ne font qu’un. L’union de notre équipe fait la force!
 
Le processus nous permet de suivre trois grandes étapes : La prise de conscience (on a besoin de réfléchir à comment faire mieux), la prise de position (développer comment nous allons le faire) et la prise en charge (comment passer à l’action).
 
Nous sommes toujours en apprentissage. Le cycle est développé et nous sommes toujours à l’étape de rodage. C’est un document vivant qui nous permettra de grandir en tant qu’équipe.
 
C’est définitif! À l’AFÉSEO, l’innovation est une grande force. Nous trouvons toujours différentes façons de faire les choses. La discipline face à l’action et la collaboration sont à travailler pour pouvoir atteindre la qualité recherchée.

Catégorie : Le guidon est aux experts

Retour en haut