Auteurs: Jane Tousignant, EPEI, B.A.

Prendre soin de la terre, c'est prendre soin de nous-mêmes et de notre communauté. Qu’est-ce qui nous retient?

Im art 21 avril Rayon de soleil

Je crois bien être une personne respectueuse de notre planète Terre, quoique, de temps en temps, j’ai ce drôle de sentiment de ne pas en faire assez. C’est comme un message interne qui donne parfois l’impression de venir de nulle part. Par exemple, quand je laisse l’eau couler pour rincer ma vaisselle ou quand je me brosse les dents.  Ou bien, quand j’achète des bouteilles d’eau en plastique au lieu d’utiliser des bouteilles réutilisables.  Je sais que je ne devrais pas faire ça mais ….  

Il arrive que ma négligence soit mise en évidence par les actions des autres qui ont des intentions directement alignées à leur passion de protéger et de prendre soin de notre terre. Nous connaissons tous ces personnes, car leurs actions parlent plus fort que leurs mots et leurs décisions sont toujours en lien avec leurs valeurs. Quand je suis entourée de ces personnes, je suis inspirée à faire mieux et je travaille plus fort pour faire de meilleurs choix.  Mais est-ce que c’est assez ? 

À chaque année, nous célébrons le Jour de la Terre le 22 avril.  Pour plusieurs d’entre nous, la journée passe comme toutes les autres.  Peut-être qu’on participera à une activité organisée dans la communauté, mais par la suite, on retourne à nos habitudes quotidiennes.  Mais pourquoi donc faisons-nous cela?   

Il existe des multiples recherches prouvant les effets du réchauffement climatique et qui indiquent que nos choix matérialistes nuisent à notre environnement. Les défenseurs de notre planète ont partagé les meilleures pratiques et les actions à prendre en tant qu’individus, organisations ou industries pour réduire les effets néfastes de nos habitudes, alors qu’est-ce qui nous retient de le faire?  Est-il possible que ce soit dû à notre incapacité ou à notre réticence de sortir de notre zone de confort?  Ainsi, pourquoi certaines personnes sont-elles plus passionnées que d’autres par la préservation de l’environnement? J’aimerais croire que la majorité d’entre nous veut préserver la terre et pense que c’est un effort précieux, alors si c’est le cas, je me demande encore ce qui nous retient! 

Le Comment apprend-on? mentionne que :  

“Notre environnement reflète les idées, les valeurs, les attitudes et les cultures de ceux qui utilisent l’espace. L’environnement communique un message fort et contribue à façonner les actions qui s’y produisent.”, page 20  

Ceci dit, quel message communiquons-nous à nos enfants?  Est-ce que nos valeurs et nos attitudes envers notre planète sont visibles dans nos environnements? 

Les autochtones nous démontrent bien comment valoriser notre terre mère.  Dans un article de Juana Catalina Rodrigues*, elle nous dit que :

“Les cultures autochtones existent depuis des milliers d’années. Ces cultures anciennes ont pu survivre grâce à leur lien profond avec la terre et à leur respect pour toutes les créatures vivantes. Elles connaissent le territoire et savent vivre en harmonie avec la nature. Cela en fait une grande source de sagesse, de conseils et d’inspiration.” 

Vivre en harmonie avec la nature est une autre façon de dire que lorsqu’on prend soin de la terre, on prend soin de nous. Nous n’avons pas à aller loin pour être inspiré.  Il suffit de regarde autour de vous!  Il y a même certains de nos propres ancêtres qui vivaient de cette manière. Ils savaient comment recycler et réinventaient des façons de réutiliser les choses. Si quelque chose brisait, ils l’arrangeaient au lieu de le jeter comme nous faisons. Pour eux, gaspiller était un péché! 

Nous avons tous, individuellement, la capacité de faire une différence pour notre planète.  On peut commencer avec de petits pas, mais ces petits pas doivent continuer à marcher à chaque jour.  Dans notre profession, nos actions sont observées par des petits yeux qui ont une grande tendance à reproduire ce que nous faisons; nos paroles sont entendues par des petites oreilles qui croient tout ce que l’on dit.  Quelle sorte de monde voulons-nous leur laisser? Quelles sortes de messages voulons-nous ancrer dans leur mémoire?  Commençons par faire des choix qui profiteront à notre propre santé et à notre bien-être en général. Ce faisant, nous nous alignerons naturellement sur le bien-être de nos enfants et de notre planète. 

Cette année, je fais la résolution de faire de meilleurs choix, car je veux et je crois que je peux faire une différence. Je valorise la nature et notre planète, alors, je m’engage à réfléchir à des solutions et à des actions concrètes avec ma famille et mes collègues et de les vivre dans mon quotidien.   

À quoi vous engagez-vous? Joignez-vous à moi ! Faites en sorte que tous les jours soient des Journées de la Terre! 

"Nous n’héritons pas de la terre de nos parents,
nous l’empruntons à nos enfants."

Antoine de Saint-Exupéry

Catégorie : GPS pédagogique

Catégorie : Halte francophone

Catégorie : En tête de peloton

Retour en haut